Aux Portes de l'Imagination

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Aux Portes de l'Imagination

Message par tapache le Lun 6 Avr - 21:08

- C'est gentil, mais il n'y aura pas d'affrontement. répondit Shyna dans un demi-sourire, sans quitter des yeux Liam. N'est-ce pas ?
- Pas au sens où ton instinct de Frontalière l'entend, en effet.
répliqua le Marchombre, joueur. Cependant...

D'un geste ample -un geste qu'elle aurait largement pu voir venir si elle s'était méfiée-, le Marchombre venait de rafler pain et confiture devant son apprentie. Celle-ci tiqua, consciente malgré tout que Liam n'agissait pas que dans le but de l'énerver.

- Je pense pouvoir affirmer sans me tromper que durant ces dernières vingt-quatre heures, tu as plus avancé que durant les trois dernières semaines.
commença Liam, soudainement très sérieux. De plus, j'ai remarqué que Mirage n'était jamais aussi audacieuse que lorsqu'il s'agissait d'atteindre les brins d'herbes les plus savoureux, et je suis curieux de voir si pour toi aussi, l'appétit aiguise tes capacités. ajouta-t-il, son intonation ayant repris une note joueuse.
- Seriez-vous en train de me comparer à votre jument ?!
fit mine de s'offusquer Shyna.
- C'est un compliment. Elle est plus intelligente que bon nombre d'Alaviriens.
- Admettons. Quelles capacités mon appétit est-il censé aiguiser ?
répliqua Shyna, se prêtant de mauvaise grâce à l'exercice qu'allait lui imposer le Maitre Marchombre.
- Trois essais. déclara Liam en plaçant sa main au-dessus de la table, une petite bille de verre reposant dans sa paume.
- Et l'enjeu est mon petit-déjeuner ?! C'est injuste !
protesta la jeune fille.
- L'enjeu, c'est surtout ta satisfaction lorsque tu reprendras ton petit-déjeuner.
rectifia le Marchombre.

Shyna laissa échapper un grognement -elle ne comprenait définitivement rien à la logique de ce type !- puis plaça sa main à côté de celle du Marchombre, paume tournée vers le bas. Elle avait déjà réussi une fois à récupérer la bille, mais Liam l'avait aimablement informée qu'il pouvait être beaucoup plus rapide. Elle ne doutait pas que ce serait le cas ce jour-là, et qu'elle devrait donc se surpasser. Mais comme il venait de le dire... elle avait progressé. Elle pouvait le faire.
Liam, lui, observait déjà son élève avec attention. Il s'était promis de ne pas être aussi rapide qu'il savait l'être, et se contenterait donc d'augmenter la difficulté. Il ne voulait pas laisser Shyna sur un échec, mais il refusait de lui faciliter la tâche... Il espérait simplement avoir choisi une difficulté adaptée pour la jeune fille.

Elle fixait la main du marchombre avec intensité, se focalisant sur la bille posée dans la paume de l'homme. Son souffle était régulier bien qu'un peu trop rapide, ses muscles prêts à répondre à sa sollicitation.
La main du Marchombre et la bille qui y était posée étaient désormais tout ce qui comptait pour elle.
Son bras s'élança si vite que n'importe qui s'y serait laissé surprendre. Rapide, précis, assuré, le geste était voué à la réussite.
Les lèvres de Liam s'étirèrent imperceptiblement, et une lueur de mauvais augure étincela dans les yeux de Shyna. Frustration.
Le Marchombre rouvrit sa main. La bille n'avait pas bougé.
Shyna se concentra à nouveau, effaça même la main de son esprit, pour ne garder que la bille qu'elle convoitait. La bille, et elle seule. La bille, là, à portée de main. La bille. La bille.
Si sa première tentative avait été rapide, la seconde le fut encore plus. Le geste de l'apprentie marchombre fut flou, presque impossible à suivre.
Celui de Liam avait été invisible, à peine perceptible. L'amusement brillait dans les yeux du marchombre.
Shyna serra les mâchoires. Colère.
Ils se remirent tous deux en place pour le dernier essai. Le souffle de la jeune fille était devenu court, haché, ses muscles s'étaient tendus. Elle fixait fiévreusement la pièce, sachant pertinemment qu'elle ne ferait pas mieux que ce qu'elle venait de réaliser. Pourtant, elle refusait d'abandonner, certaine qu'il devait y avoir une autre solution. Liam ne lui avait jamais soumis un problème insoluble, il ne l'avait jamais confrontée à un obstacle infranchissable. Aujourd'hui ne dérogeait pas à la règle. Il y avait forcément un moyen de...

Un courant d'air léger traversa la cour, fit danser deux mèches chatain, se glissa dans le cou de la jeune fille, pour mieux porter à ses narines les senteurs légères de la plaine, ravivant les sensations qui l'avaient envahie lors de la folle chevauchée partagée avec Eryn.
L'apaisement, d'abord.
Puis l'Harmonie.
Ce n'était pas la bille qui comptait, ni la main qui la tenait, pas même le bras au bout duquel se trouvait cette main.
Ce n'était pas le geste du Marchombre qui comptait, pas plus que ce n'était son geste à elle.
C'était un Tout.
Une infinité de liens tissés entre chaque présence, à chaque instant.

Une étincelle d'intérêt remplaça l'amusement dans le regard de Liam. Il avait vu le souffle de son apprentie devenir plus lent et plus profond. Il avait vu ses muscles se relâcher, la colère s'effacer de son visage.
Lentement, elle releva les yeux, et planta son regard sombre dans l'océan orangé de celui du Maitre Marchombre.
Et souffla.

Le rêveur qui, à quelques pas de là, s'était arrêté pour observer le jeu curieux auquel s'adonnaient leurs invités, crut tout d'abord qu'il avait mal vu. Il lui avait semblé percevoir un mouvement, pourtant aucun des deux joueurs n'avait réellement bougé. Du moins, c'est ce qu'il croyait.

Un sourire s'épanouit sur les lèvres de Liam, parfait écho à celui qui illuminait le visage de Shyna. Lentement, comme si elle craignait d'avoir rêvé, elle entrouvrit les doigts. Au creux de sa main, la bille du marchombre était comme un jalon de plus sur la Voie. Sa Voie.
avatar
tapache
Admin

Messages : 81
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Nom / Pseudo: Tapache, tout simplement
Vie:
66/100  (66/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Portes de l'Imagination

Message par Elawin le Dim 12 Avr - 19:03

L’ombre mystérieuse d’un sourire flottait toujours sur les lèvres d’Ilhano. Il avait observé l’échange entre Liam et Shyna, appréciant la fluidité des gestes de son ami, étudiant les différentes émotions qui traversaient l’apprentie et les réactions qui en découlaient, écoutant la musique de leurs respirations, calme et profonde pour le maître marchombre, régulière mais agitée pour la jeune Frontalière.

Puis lentement, leur souffle s’étaient liés, s’alignant sur une même longueur d’onde, se fondant l’un dans l’autre pour ne faire plus qu’un. L’Harmonie qui vibrait en Liam s’était alors doucement ouverte à Shyna, les enveloppant tous deux dans une bulle de plénitude, elle-même au cœur d’un Tout englobant Eryn et Ilhano, Ondiane et les rêveurs, Gwendalavir et l’univers entier.

L’Harmonie.

Elément fondamental de la Voie. Mais non l’unique.
La réalité était bien plus riche.
Bien plus belle encore.

L’espace d’un soupir, le temps suspendit son vol et l’univers s’ouvrit.

~¤~

Un murmure aérien effleura la nuque du maître marchombre, le ramenant subtilement au moment présent, qu’il n’avait cependant pas vraiment quitté.

Reflet du soleil qui scintillait dans la bille de verre, un sourire illuminait les visages de Liam et de Shyna.

Sans prévenir, dans un geste aussi inattendu qu’invisible, Ilhano subtilisa le petit objet de la main de l’apprentie et le propulsa en direction d’Eryn, accompagné de plusieurs autres, aux curieux éclats métalliques.

Prise au dépourvu, la Frontalière effaça son buste pour esquiver les projectiles lorsqu’elle discerna un reflet azur fusant vers elle.

« Verre », eut-elle le temps de songer. Elle leva son avant-bras devant elle, courba la tête sur la gauche, abaissa son épaule droite, tendit sa paume en avant…

Et referma ses doigts sur la bille translucide.

Elle rouvrit la main pour la contempler de plus près, puis leva les yeux.
Son regard interrogatif rencontra à cet instant celui d’Ilhano. Les prunelles du maitre marchombre étaient aussi limpides que l’eau cristalline de la fontaine, pourtant, elle ne put déchiffrer la lueur énigmatique qui s’y était allumée.

- Simple vérification, sourit le marchombre.
- Vérification ?
- Oui.
- Vérifier quoi ?


Ilhano ne répondit pas, le regard toujours planté dans celui de la jeune Frontalière, son mystérieux sourire flottant toujours sur ses lèvres.


- Dois-je conclure que vous ne répondrez pas à ma question ?
interrogea finalement Eryn.

Le sourire d’Ilhano se fit plus marqué. La jeune femme le contempla encore quelques minutes puis haussant les épaules, elle se détourna et mordit dans le morceau de pain qu’elle tenait.

- Trois ans.


La voix tranquille lui fit relever la tête
.

- Je vous demande pardon ?
- Trois ans,
répéta le maître marchombre. D’apprentissage.

Eryn observa Ilhano. Elle n’était pas sûre de comprendre. Ou peut-être que si… Comme s’il lisait dans ses pensées, le maître marchombre hocha la tête et poursuivit :


- Tu as déjà ressenti la Voie. Tu l’as effleuré du bout des doigts. Je peux accompagner tes premiers pas, si tu le désires.

La Voie. Elle ignorait ce dont il s’agissait mais les mots d’Ilhano vibraient en elle, faisant écho à la merveilleuse sensation qu’elle avait ressentie pendant sa chevauchée avec Shyna, Souffle et Tornade. Le cœur battant, la Frontalière ouvrit la bouche pour répondre mais fut interrompue :

- Réfléchis bien avant de me répondre. Trois ans, c’est le prix à payer. Trois années que tu m’offres de ton plein gré. Trois années au cours desquelles tu n’auras pas d’autre choix que de m’obéir sans discuter.

Le regard vrillé dans celui du maitre marchombre, Eryn expira profondément. Puis inspira. Expira. Inspira.

Puis lentement, comme bercée par l’océan céruléen dans lequel elle s’était noyée, sa respiration s’apaisa. Un léger sourire vint fleurir les lèvres de la jeune femme et elle répondit finalement :

- Je vous les offre.
avatar
Elawin
Scribouillard du dimanche

Messages : 44
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Nom / Pseudo: Elawin
Vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Portes de l'Imagination

Message par tapache le Dim 12 Avr - 21:41

Si Shyna souriait, le vol soudain de son précieux symbole -dont elle n'avait aucunement besoin, d'ailleurs- fit naitre la colère dans son regard. Marchombre ou pas, l'ami de Liam n'avait aucunement le droit de lui subtiliser ainsi la bille qu'elle avait réussit à récupérer, et par laquelle elle savourait sa réussite !
La jeune fille ouvrit la bouche pour une invective, mais le poids d'un certain regard orangé l'interrompit à temps.
Liam la fixait tout en gardant le silence, ce même silence qu'il lui intimait de préserver.
La suite se produisit en un éclair, Ilhano bombardant Eryn de projectiles, parmi lesquels la bille de verre, qu'elle rattrapa. L'expression de surprise de Shyna, impressionnée par sa compatriote, se teinta d'interrogations lorsqu'Ilhano parla de vérifications. D'interrogations et d'un début de doute...

Trois ans.

Shyna tressaillit.
Puis se glaça.
Avant de se noyer dans l'ébahissement.
Eryn, la Frontalière.
Eryn, l'Apprentie.
Liam lui avait confié qu'il était rare qu'un marchombre se révèle, pourtant Ilhano l'avait fait sans ciller.
Et à voir le sourire étirant toujours les lèvres du Maitre Marchombre, il s'attendait à un tel choix de son ami.
Shyna se remémora chaque instant où elle avait vu Eryn.

- Dis-moi qui elle est.

Liam avait donc été le premier à la repérer.

- Elle cherche quelque chose...

Était-ce cela qu'elle cherchait ? Un Marchombre ? Liam avait-il perçu, dès le début, qu'Eryn accepterait l'engagement de trois ans ?

Eryn dans la taverne, qui combat les Mercenaires.
Eryn dans la cour d'Ondiane, ses déplacements dignes des meilleurs combattants Frontaliers.
Eryn, Tornade, Souffle, Shyna.
Harmonie.

Avait-il perçu, depuis longtemps, qu'elle était déjà Marchombre, au fond de son cœur ?...

Une sensation devenue familière l'arracha à ses pensées.
Liam, un fin sourire aux lèvres, fixait son apprentie.
Elle grimaça un sourire à son tour, avant de lâcher, contrite :


- Et dire que vous, vous m'avez poursuivie pendant une bonne demi-heure à travers tout Al-Far, pour vérifier...


Le sourire de Liam s'élargit, amusé, et le Marchombre rendit à la jeune fille le pain et les confitures qu'il lui avait subtilisés. Mais elle ne s'y intéressa pas immédiatement, projetée près de six mois en arrière, à Al-Far...


Les Itinérants étaient là, elle s'était faufilée sur le marché, avait retrouvé l'homme avec qui elle avait quitté sa famille adoptive, avait récupéré une lettre de son "petit frère" et confié au marchand sa propre missive pour l'enfant.
Puis elle avait flâné, laissant ses pas la guider à travers là foule, jusqu'à l'instant où un regard avait brûlé sa nuque.
Un regard orangé.
Silhouette fine, cuir sombre et mouvements félins, elle l'avait repéré en quelques secondes, et avait senti monter en elle une pure panique. Elle avait fui.
Sans la moindre difficulté, il l'avait suivie, évaluant ses gestes, ses choix. Et chaque instant passé à la poursuivre confirmait sa première impression.
La poursuite s'était achevée sur un toit. Epuisée mais Frontalière avant tout, Shyna avait alors dégainé son sabre, d'un geste que la fatigue engourdissait, mais qui restait néanmoins efficace, poli par des centaines de répétitions.
Liam, les mains vides, n'avait pas fait un pas vers elle.

- Qu'est-ce que vous me voulez ?! Pourquoi m'avez-vous poursuivie ?! avait-elle alors questionné, partagée entre la colère et la terreur, toujours présente.
- Pour vérifier quelque chose.
- Vérifier ?! Vérifier quoi ?! Si je comptais vous faire face ?! ... Mais... Qu'est-ce que vous faites ?!

Se désintéressant de la Frontalière, Liam s'était tourné vers le panneau de bois qui les masquait de la rue, porteur de l'enseigne de l'échoppe qu'abritait leur perchoir. Dans la poussière humide qui collait au bois, le Marchombre avait tracé quelques mots.


Douce et brillante
La Voie
Dans ton cœur


La majuscule qu'il avait offert au mot Voie n'avait pas échappé à la jeune femme. La pointe de son sabre s'était abaissée et, sans même qu'elle s'en rende compte, colère et terreur s'étaient dissoutes, ne laissant qu'une peur sourde et tenace.


- Je ne suis pas Marchombre.
avait-elle répondu, une once de tristesse dans la voix.
- Pas encore. lui avait concédé Liam dans un sourire malicieux.

Elle avait relevé vers lui un regard chargé d'incompréhension. Sur le visage pourtant impénétrable de l'homme, elle avait décelé une étrange note de bienveillance.
Il avait alors fait un pas vers elle, un seul et unique pas, insignifiant.
Silhouette fine, cuir sombre, mouvements félins.
Et Harmonie.


- Trois ans.


Malgré l'écho inquiétant que ces deux mots trouvaient dans la mémoire de la jeune femme, elle avait senti la peur refluer dans un recoin obscur de son cœur.
Malgré la certitude qu'il sentait vibrer au fond de lui, le Marchombre percevait une dernière note d'inquiétude qui résonnait dans son esprit.
Mais il avait choisi de l'ignorer.
avatar
tapache
Admin

Messages : 81
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Nom / Pseudo: Tapache, tout simplement
Vie:
66/100  (66/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Portes de l'Imagination

Message par Elawin le Dim 3 Mai - 11:57

Plongée dans son échange si particulier avec le maître marchombre aux prunelles d'azur, Eryn avait totalement occulté le monde extérieur. L'espace d'un instant, plus rien d'autre ne comptât que cet homme incroyable au regard incisif, et la petite bille de verre brillante, reflétant le bleu profond du ciel, qu'elle tenait toujours dans sa paume. Ondiane, les rêveurs, Liam, Shyna, Souffle, Tornade, tout cela ne fut plus qu'un souvenir lointain, un rêve flou dont les derniers méandres s'étiolaient lentement, soufflés par le vent nouveau qui murmurait doucement à l'oreille d'Eryn une musique venue d'ailleurs, empreinte de poésie et de magie.

Rompant le silence qui s'était installé, la voix de Shyna la ramena au moment présent, effaçant songe et magie, et Eryn regretta une seconde de ne pouvoir retenir encore un peu cet instant.

Puis elle se concentra sur les paroles que sa compatriote venait de prononcer.
Poursuivie pendant une demi-heure à travers tout Al-Far ? L’ombre d’un sourire s’esquissa sur les lèvres d’Eryn.
Juste pour vérifier, n’est-ce pas ?

Sa rencontre avec le marchand de Haman Lô lui revint tout à coup en mémoire et la jeune femme se figea.

- Disons alors que je te le donne en paiement d’un service.

Le tutoiement était venu naturellement. La Frontalière ne s’en formalisa pas.


-  Lequel ?
- Je voudrais que tu joues une partie avec aujourd’hui.
- C’est tout ?
- Oui.

Ce n’était pas un service. Il n’avait pas besoin qu’elle joue une partie…

- Il y a deux réponses à cette question. Comme à toutes les questions. Celle du savant et celle du poète. Laquelle veux-tu en premier ?
- Offrez-moi celle du savant.
- Pour te faire avancer.

L’image du marchand se superposa à celle du maître marchombre. C’était juste pour…

Le ton calme d'Ilhano interrompit le fil de sa pensée :


- Alors debout, jeune fille.


Surprise, Eryn reporta son attention sur lui et croisa à nouveau son regard océan. Le sourire qui flottait sur les lèvres d'Ilhano avait disparu au profit d'un air serein et déterminé. Il désigna la cime d’un arbre d’un mouvement de tête :

- Grimpe.

Sans prendre la peine de vérifier que sa nouvelle apprentie s'exécutait, Ilhano s'accorda un regard sur Liam et croisa ses prunelles orangées. Un léger sourire s'épanouit sur les lèvres du maître marchombre, invitation muette à se joindre à lui, s'il le désirait. Puis il reporta son attention sur la jeune Frontalière qui s'était levée.

- Et que répond le poète ?

Le vieil homme ne répondit pas. Il sortit de sa poche un morceau de charbon, et traça quelques mots sur le tissu recouvrant l’étal.

Caresse du vent
Espoir de vie
Voie lumineuse


Les mots du vieux maître marchombre brillant dans sa mémoire, Eryn commença son escalade, avec un frisson de joie anticipée quant aux découvertes qui l’attendaient désormais.

Le murmure du vent lui effleura légèrement la nuque.

Juste pour vérifier...


Dernière édition par Elawin le Dim 3 Mai - 18:23, édité 2 fois
avatar
Elawin
Scribouillard du dimanche

Messages : 44
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Nom / Pseudo: Elawin
Vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Portes de l'Imagination

Message par tapache le Dim 3 Mai - 18:01

La voix d'Ilhano avait ramené Shyna à la réalité, et aux tartines qui n'attendaient qu'elle. Mais, étrangement, elle avait moins faim.
Songeuse, elle mordit dans un morceau de pain, tout en observant Eryn attaquer l'escalade.
Liam, lui aussi, s'intéressait à son ami et à Eryn, contemplant cet instant unique d'un regard neuf. Cet instant où, ensemble, Maitre et Apprentie participaient à leur première leçon... sans que ni l'un, ni l'autre, ne réalise l'immense beauté du voyage qu'ils venaient d'entamer.
Puis son attention revint se poser sur Shyna. Tout comme elle, il se rappelait de ce jour où ils s'étaient liés. Il avait repéré les gestes de la jeune fille, la fluidité de ses mouvements. Avec surprise, il l'avait vue s'enfuir, mais avait décidé de persévérer.
Il ne le regrettait pas.
Mais, jamais, il n'avait réussi à faire taire cette petite inquiétude concernant son apprentie. Trop de jeunes Marchombres avaient sombré dans le camp du Chaos...

Malgré ses réflexions, il avait perçu le regard de son ami, et un fin sourire étira ses lèvres. Reportant son attention sur Shyna, il l'interpella à mi-voix.


- Jeune fille, que dirais-tu d'imiter ta compatriote et de la surprendre ?...
suggéra-t-il, tout en désignant un arbre voisin.

La Frontalière fronça les sourcils, considéra un instant Eryn, qui avait déjà considérablement progressé le long du tronc, puis les tartines, qu'elle espérait bien engloutir tout de même. Elle secoua la tête, préférant rester tranquillement assise, et commença à émettre son désaccord :


- Eh bien, je pense pas que... ...
Elle s'interrompit, observa tour à tour les deux marchombres, l'arbre puis les tartines. ... Ce n'était pas réellement une suggestion, n'est-ce pas ? questionna-t-elle, s'apercevant qu'une fois de plus, derrière le sourire de Liam se cachait une détermination sans faille.

Le marchombre ne répondit pas, sachant que cela n'était pas nécessaire. Shyna, elle, grimaça, mordit une dernière fois dans son pain, puis se leva.
Surprendre Eryn ? Liam lui avait déjà fait le coup quelques instants plus tôt, en lui demandant de surprendre Ilhano, et elle avait payé cher son excès de confiance. Eryn n'était cependant pas marchombre, et représentait donc une cible plus facile.
Oui, mais Liam ne lui proposait jamais d'exercice facile. Devait-elle en déduire qu'il y avait un piège ? Si tel était le cas, il était bien caché.
Sa compatriote venait de disparaitre derrière les premiers feuillages, mais Shyna était bien consciente que de sa position, elle pouvait toujours, éventuellement, les observer. Cependant, il y avait fort à parier qu'Eryn regardait plus vers le haut que vers le bas...


- J'aimerais autant que tu agisses avant qu'elle n'ait atteint la cime, tu sais ?
insista Liam.

Shyna ne daigna même pas se retourner, et haussa les épaules. En deux bonds aussi souples que silencieux, elle avait rejoint et contourné l'arbre que lui avait désigné le Marchombre, se glissant de l'autre côté du tronc dont les aspérités rendaient l'escalade facile. En quelques gestes fluides et précis, elle avait, elle aussi, disparu sous le feuillage.

Surprendre.
Ses mouvements étaient efficaces, polis par l'entrainement, rapides et précis. Aucun geste n'était superflu, et elle se coulait le long de l'écorce avec agilité.

Liam, encore au sol, sourit de plus belle, et lança un regard à son ami, avant d'entamer l'escalade à son tour.
Plus rapide. Plus agile. Plus fluide.
Là où Shyna s'agrippait, tirait sur ses bras, poussait de ses jambes, pour mieux se propulser, Liam caressait, effleurait, glissait, comme si la gravité n'avait plus la moindre emprise sur lui.
Si l'Apprentie savait être efficace et discrète, le Maitre, lui, ne faisait plus qu'un avec l'arbre, invisible et pourtant plus rapide que n'importe quel autre grimpeur.
avatar
tapache
Admin

Messages : 81
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 26

Feuille de personnage
Nom / Pseudo: Tapache, tout simplement
Vie:
66/100  (66/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Portes de l'Imagination

Message par Elawin le Jeu 14 Mai - 17:02

[J'ai enfin réussi à poster ^^' N'hésite pas à me dire si quelque chose te dérange !  Wink ]

Légèreté
Fluidité.
Harmonie.

Ombre parmi les ombres, murmure parmi le souffle du vent, écorce épousant les courbes de l’arbre, Ilhano suivait chaque mouvement, chaque souffle de sa nouvelle élève, qui progressait dans son escalade avec souplesse et agilité.

Son apprentissage venait à peine de débuter, pourtant elle se mouvait avec une grâce et une finesse indéniables, que certains marchombres avaient mis plusieurs mois à acquérir. En quelques minutes, elle avait déjà gravi la moitié du chemin, choisissant astucieusement ses prises pour être le plus efficace possible.

Tout en étudiant le moindre frémissement de la jeune femme, le maître marchombre remarqua qu’en plus de son étonnante aisance, un léger sourire s’était épanoui sur le visage d’Eryn.

Et en effet, la Frontalière souriait imperceptiblement. Concentrée sur son ascension, elle ne pensait plus à rien. L’esprit tendu vers l’arbre, elle enchainait les prises, se hissant souplement le long du tronc, parfois à la force des bras. Du coin de l’œil, elle repéra à plusieurs reprises un mouvement non loin devant elle mais ne s’y attarda pas.

Ses paumes suivaient les courbes échevelées du végétal. L’écorce était rugueuse sous ses doigts, et de menues échardes lui entaillaient parfois la peau. A l’inverse, la douceur des feuilles était autant de caresses sur ses mains. Par moment, il lui semblait même percevoir d’infimes et lointaines pulsations. Etait-ce celles de son cœur ? Celles de l’arbre ? Celles de l’énergie qui les traversait tous deux ?
Elle captait également le souffle du vent qui jouait à travers les feuillages, générant un doux bruissement, si aérien qu’il en devenait semblable au murmure du ruisseau qui traversait Ondiane avant de se perdre dans le tumulte des eaux grondantes du fleuve.
A cela se mêlaient les trilles joyeux des oiseaux, ponctués parfois d’envolées à tire d’ailes de l’un d’eux. Et enfin, comme un apaisant bruit de fond, le léger bourdonnement des rêveurs s’affairant dans la bâtisse de pierre blanche se joignait à l’ensemble.

Plongée au cœur d’un océan de sensations, Eryn ne se rendit pas immédiatement compte qu’elle était parvenue au sommet. Lorsqu’elle releva la tête, son regard rencontra celui du maitre marchombre, la faisant sursauter. Elle ne l’avait pas entendu venir et n’avait même pas remarqué un seul de ses mouvements alors qu’il avait pourtant grimpé le même arbre qu’elle. Et de toute évidence, il avait atteint la cime depuis plusieurs minutes déjà.
Ebahie, elle ouvrit la bouche pour poser l’une des multiples questions qui se bousculaient dans son esprit lorsqu’Ilhano la devança :


- Redescends.

Son ton était amène, calme et posé, mais Eryn comprit clairement qu’il était vain d’émettre le moindre commentaire.
Elle se mit donc en devoir de retrouver la terre ferme. Lorsque son pied se posa finalement au pied de l’arbre, elle s’aperçut que le maitre marchombre l’attendait à nouveau, l’ombre d’un sourire énigmatique sur les lèvres. Son pas était plus silencieux que le battement d’ailes d’un papillon, ses gestes plus invisibles que le murmure des anges, plus légers que le soupir d’une fée.


- Grimpe.


Tirée à nouveau de ses réflexions, la Frontalière se retourna vers le tronc et recommença son escalade, mettant un point d’honneur à monter mieux et plus rapidement que la fois précédente.

Par dix fois, elle grimpa.
Par dix fois, elle redescendit.
Par vingt fois, l’Apprentie mesura les capacités extraordinaires de son Maître…

Avant qu’Ilhano ne s’estime enfin satisfait et l’invite à reprendre son petit-déjeuner là où elle l’avait laissé.
avatar
Elawin
Scribouillard du dimanche

Messages : 44
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Nom / Pseudo: Elawin
Vie:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aux Portes de l'Imagination

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum